Return to site

Apporter de la tendresse dans une relation tendue

Lorsque nous aimons ou apprécions les personnes nous sommes capables de tendresse, de délicatesse. En revanche dés que cela se crispe, nous nous éloignons et manifestons nos hérissons (clin d'œil CNV).
Et pourtant c'est précisément lorsque les relations se gâtent qu'il nous faut faire preuve de la plus grande délicatesse, d'amour inconditionnel.. passer du niveau de Conscience de la réaction à celui de l'amour qui embrasse notre souffrance/frustration comme celle d'autrui.
Alors les résolutions surviennent...

L'accord est assez unanime sur le fait que pour dépasser un désaccord ou un conflit, il est essentiel de dialoguer.

Cependant, en pleine crise, lorsque le ventre est tordu par la colère, la frustration et les ressentiments, la distance salvatrice (la position "méta") qui permet de prendre de la distance entre ses émotions (souvent en sur-réaction à un évènement) et la situation, est souvent oubliée.

Alors, il est possible de se perdre dans des réactions émotionnelles, écho des épisodes de sa vie non résolus.

Et nous réagissons, encore et encore.

 

Et à ce moment, dialoguer avec l'autre semble impossible.

 

Là encore, combien sont celles et ceux qui ont appris les méthodes de Communication Non Violente (CNV) ou Gordon ou autre et qui ne parviennent pas à les mettre en application au plus vif du conflit.

Pourtant, nous savons combien le dialogue éclaire et permet de renouer, au-delà des tensions, les fils de la relation.

Il est aussi respectueux des deux et du lien.

Alors, comment faire pour y parvenir au moment où la crise est aigüe?

Il faut réussir à sortir de son chakra émotionnel et monter dans le chakra du coeur le souffle et la conscience afin que ce soit l'amour inconditionnel qui pilote la circulation énergétique et permette d'alchimiser l'émotion à vif. Une fois alchimisée et dissoute, cela permet de revenir à un niveau suffisamment apaisé et entamer la discussion avec autrui d'un point où la rencontre est à nouveau possible et le différend, un sujet de discussion, décorellé de l'affectif.

C'est un apprentissage et une discipline et c'est avec l'amour que le conflit peut se dissoudre d'abord émotionnellement, la rancune et les ressentiments dissous alors il est possible de revenir sur le désaccord cognitif.

Et donc ce trouver ensemble une solution qui tienne compte des besoins de chacun.

C'est alors de la tendresse et de la délicatesse qui est insufflée à nouveau entre les deux personnes. Un espace à être, un espace à grandir.

Christine Marsan, 16 janvier 2018.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly