Return to site

Chaque jour, je nourris l'harmonie

Pour certains la rencontre avec l'autre est un territoire éprouvant. Malgré la bonne volonté, l'irrémédiable différence est trop couteuse en énergie et l'altérité s'avère un prix trop cher à payer pour être pratiqué tous les jours.

Choisis bien tes mots, car ce sont eux qui créent le monde qui t’entoure.
Sagesse Navajo

Certains peuples premiers, tels les Indiens Kagabas (connus comme Indiens Kogis) ou les Diné (connus comme les Navajos) ont pourtant mis au point depuis des millénaires des "modes d'emploi" pour faire perdurer les relations et participer à l'équilibre de l'être humain avec la Terre Mère.

Aujourd"hui nous retrouvons leurs enseignements grâce à des Passeurs, tel Lorenza Garcia ou Eric Julien. Ils nous transmettent leur message et nous rappellent leur sagesse millénaire.

La guérison est un acte constant de création. Guérir signifie accueillir ce qui est étranger, ne pas le rejeter mais l’intégrer de façon appropriée.

Créer quelque chose de nouveau qui dépasse l’existant.

Le processus de guérison est une évolution qui progresse en apprenant. 

Anne Devillard (citée par Eric Julien).

Ainsi, la voie Hozho est-elle simple à énoncer : la voix de la beauté ou de l'harmonie et elle comprend neuf axes : la joie, l'harmonie, la beauté, la paix, l'humour, la prospérité, la conscience, l'amour, la santé.

Ils sont tous interalliés et fonctionnent en dynamique, comme un système, il s'agit de faire rayonner chaque composante, en équilibre, comme l'équilibre des forces de la vie.

Et l'essentiel réside dans faire vibrer chaque jour, comme une salutation au soleil, cette intention de rendre grâce à la Vie et de nourrir cette voie du vivant, une véritable discipline spirituelle. Les Navajos/Diné pratiquent de multiples manières notamment en chantant et en réalisant des peintures de sable, éphémères.

Nous pouvons l'intégrer dans notre éthique de tous les jours et ainsi lorsque nous nous levons grognons, décider d'offrir un sourire à la vie et à chaque rencontre. Et si nous nous plaignons, ou si nous critiquons, ou si nous nous comparons ou si nous jalousons autrui, décider d'apporter de la beauté dans notre quotidien. Offrir un compliment, embellir un lieu commun, décorer, remercier, apporter bienveillance et délicatesse et veiller à transformer les critiques en lotus, remplacer les mots de guerre par des mots qui encouragent la paix et la compassion.

Tant de choses à donner pour embellir le quotidien, et à chaque occasion, déguster l'inversion de l'énergie, goûter la fluidité de l'énergie tournée vers l'harmonie et combien elle épanouit nos cellules et nous permet de rayonner avec justesse et générosité.

Alors nos relations changent également de nature et les interactions sont douces et agréables et même lorsque les altérités qui se rencontrent et qui piquent alors l'amour est plus grand et favorise l'alchimie de nos démons intérieurs en lutins farceurs et complices. Il devient alors joyeux de tisser à nouveau la tapisserie de nos relations.

Christine Marsan, le 29 mars 2018.

Crédit photo : Isabelle Jeandot.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly